Pictanovo

L’organisation Pictanovo en quelques chiffres

Pictanovo accueille chaque année plus de 700 jours de tournage, coproduit près de 100 œuvres par an et anime un écosystème qui, en 30 ans, s’est fortifié : 3 000 professionnels, notamment des techniciens du son et de l’image, 3 500 étudiants issus de plus de 60 formations qualifiantes (dont l’ESAT, Pôle 3D et le groupe RUBIKA), 100 entreprises (dont la célèbre société Ankama).

De Bienvenue chez les Cht’is à La vie d’Adèle en passant Les petits meurtres d’Agatha Christie ou les œuvres de Bruno Dumont, c’est toute la diversité des goûts et des exigences qui prend vie en région Hauts-de-France.

PICTANOVO Images en Hauts-de-France

Présentation de Pictanovo

Pictanovo, outil régional de production audiovisuelle des Hauts-de-France agit en faveur de la création et de la diversité culturelle. Doté de fonds d’aide, Pictanovo accompagne les jeunes auteurs comme les professionnels confirmés de l’écriture à la production et cela, dans tous les formats : longs et courts métrages, documentaires, séries et téléfilms, séries d’animation, jeux vidéo, nouveaux médias et nouvelles écritures.

 

Pictanovo, l’un des piliers du Campus des métiers et qualifications INIC

Pictanovo, chef de file de la filière Images Numériques Industries Créatives en région Hauts-de-France s’appuie sur un ancrage territorial équilibré au sein de trois sites : Arenberg Creative Mine à Wallers-Arenberg, la Plaine Images à Roubaix-Tourcoing et la Serre Numérique à Valenciennes.

Je reste au courant des actualités du Campus

[wysija_form id="1"]